Dégustation du 8 mars 2016

 Accords vins et desserts


La soirée a commencé par un vin d'accueil à l'aveugle : Saumur Blanc Domaine de l'Ecotard 2013. Beaucoup de vivacité et de gras pour ce vin diversement apprécié car l'acidité était encore trop présente. Il manquait quelques années pour obtenir une probable belle bouteille.

C'est difficile de marier mets sucrés et vins. Pour cet exercice nous avons choisi de tester deux vins (pas toujours du vin d'ailleurs) par dessert

    Nous avons commencé par un nougat glacé de Picard Surgelés, bien apprécié associé à un cake aux poires et au gingembre confectionné par Anne Chapiro et Françoise Queraud. Nous avons servi un Muscat du Cap Corse du Domaine Pieretti cuvée Lina Venturi 2009, excellent avec ses notes de rose, de litchis et une bouche vive. Il s'accordait bien pour certains avec le nougat glacé et pour d'autres avec le cake aux poires. Le vin passerillé du Jura "Spirale" 2011 de Bénédicte et Stéphane Tissot (son titre alcoolique de 8° ne permet pas l'appellation vin de paille) était probablement le meilleur vin de la soirée, arômes torréfiés, noix, grande longueur et belle fraicheur, superbe équilibre sucre acidité. Les avis encore très partagés sur les accords pour certains mieux avec le cake aux poires, pour d'autres avec le nougat...
    Domaine Pieretti  Lina Venturi
    Venait ensuite une tarte fine aux pommes achetée à Carrefour, bonne mais un peu trop sucrée. Nous avons tenté une rareté : un cidre "givré" d'Etienne et Victor Dupont en Normandie, produit par cryo-extraction. Avis très partagés. Certains aiment beaucoup ce nez de pomme et ce goût prononcé de cidre quasi liquoreux. D'autres lui trouvent un nez de pomme blête et un goût de vieille barrique. Ceux qui ont apprécié ce cidre ont aussi apprécié l'accord avec la tarte aux pommes.
    Nous avons essayé de marier cette tarte avec un Vouvray Le Mont 2008 du Domaine Huet. Bouteille décevante avec un nez de réduit, de pétrole, de naphte et une bouche pas très agréable. Déception car le domaine Huet est réputé et cette cuvée habituellement de qualité (et était nettement meilleure le lendemain).
    Nous avons terminé par un succès aux noix de Picard Surgelés, (macaron aux amandes et mousse aux noix). Nous avions prévu d'associer un vieux Rivesaltes oxydatif, nous avons eu un Maury 2008 Domaine Fontanel un peu défraichi sans grande ampleur qui n'allait pas avec cet entremet. Le Pineau des Charentes Vieux Blanc Domaine Pautier a été controversé. Certains le trouvaient trop alcooleux, sentant trop le cognac. D'autres appréciaient justement ce nez de cognac et son côté sec en bouche. La mariage avec le succès aux noix a été lui aussi controversé
    En conclusion : Beaucoup de sucre, trop probablement. papilles fatiguées. Mais soirée jugée intéressante par la
    plupart par les bouteilles découvertes et certains accords qui fonctionnaient.