Dégustation du 23 octobre 2007

Vins de 2005 à 30€
Pour cette soirée l’objectif était simple : est-on prêt à mettre aussi cher dans un cru de Bordeaux que dans une bouteille d’une appellation moins prestigieuse ?
La soirée s’est donc déroulée à l’aveugle, les six vins étant présentés les uns derrière les autres enveloppés de papier d’aluminium. Ce sont toutes des bouteilles de rouge, du millésime 2005, issus de 6 grandes régions viticoles françaises
Chaque dégustateur devant classer ces 6 crus par ordre de préférence.

Coteaux du Languedoc La Condamine 2005
Pommard 1er Cru Bertins Chantal Lescure 2005
Châteauneuf du pape la Gardine Peur bleue 2005
Cahors Le Cèdre  2005
Bandol Domaine Tempier Tourtines  2005
Médoc Sociando-Mallet  2005

Les commentaires de dégustation de Joël Pokrzywa
Vin n°1 : Robe sombre, grenat
Nez légèrement taosté, élevage en fût neuf.
Attaque franche et ample, beaux tanins serrés. Fruits noirs peu expressifs. Un peu chaud en alcool.
Vin n°2 : Belle robe grenat.
Nez peu expressif sur fruits rouges puis note de taille crayon
Attaque en bouche sur petits fruits rouges, très belle élégance
Vin n°3 : Robe noire aux reflets violacés
Nez syrah, grenache (violette, épices)
Bouche perlante (désagréable) mais pleine. Tanins présents.
Vin n°4 : Belle robe très noire
Nez boisé, fruits noirs peu expressifs
Attaque en bouche très fraîche ; petits fruits noirs, note vanillée, belle finale très longue beaux tanins présents.
Vin n°5 : Robe grenat, beaucoup moins sombre que le précédent
Nez beaucoup moins boisé que les 4 premiers vins, élevage qui me semble plus en finesse
Attaque franche, pleine de finesse, sans bois excessif (confirme le premier nez), beaux fruits rouges, belle bouche aux tanins fondus. Belle bouteille
Vin n°6 : Belle robe sombre
Beau nez typé médoc, sans excès de bois.
Bouche très fraîche, très belle élégance. Petits fruits rouges et tanins serrés presque fondus. Superbe bouteille
Conclusion :
Tous ces vins sont de belles bouteilles, l’élevage en bois y est un peu marqué de façon générale à l’exception des deux dernières bouteilles qui pour moi sortent du lot. La bouteille 3 est malheureusement pas à son avantage car trop perlante.
Je connaissais les bouteilles présentes à la dégustation, mais pas leur ordre de passage et j’ai su toutes les retrouvées, signe que leur type de vinification et l’élevage souvent très travaillés n’avaient pas altéré la typicité de leur appellation.
Mes préférences sont les suivantes :
n°1 : vin n°6 Médoc Sociando-Mallet 2005
n°2 : vin n°5  Bandol Domaine Tempier Tourtines 2005
n°3 : vin n°4 Cahors Le Cèdre 2005
n°4 : vin n°3 Châteauneuf du pape la Gardine Peur bleue 2005
n°5 : vin n°2 Pommard 1er Cru Bertins Chantal Lescure 2005
n°6 : vin n°1 Coteaux du Languedoc La Condamine Bertrand 2005

Choix du club
n°1 : vin n°6 Médoc Sociando-Mallet 2005
n°2 : vin n°4  Cahors Le Cèdre 2005
n°3 : vin n°5 Bandol Domaine Tempier Tourtines 2005
n°4 : vin n°2 Pommard 1er Cru Bertins Chantal Lescure 2005
n°5 : vin n°1 Coteaux du Languedoc La Condamine Bertrand 2005
n°6 : vin n°3 Châteauneuf du pape la Gardine Peur bleue 2005
Conclusion du club :
Bordeaux sort une nouvelle fois en tête ! mais talonné par un cahors (100% Malbec) et un Bandol ( 100% mourvèdre) ; la finesse dans l’élevage en bois a également payé.
Les vins non soufré sont décidément inconservables !! (la Gardine )